Afflux tendus : 24 h au travail – Le Merlan, Scène nationale, Marseille

Du samedi 4 mai, à 14h, au dimanche 5 mai, à midi.

Invité par Ici-même [Tous travaux d’art] dans OPERATOUR*, Peuple & Culture Marseille renouvelle sa complicité avec le collectif et livre dans le foundouk (hôtel, en arabe), franco de port et d’emballage,  Afflux tendus : 24h au travail, un programme qui mêle projections de cinéma, documents sonores, collecte de témoignages et rencontre-causerie.

Dans un foundouk à demi-ensommeillé, laissez-vous traverser par des formes contemporaines de travail générées par le monde-flux. Travail élastique, étiré dans le temps et dans l’espace, qui mobilise l’être tout entier. Circulation ininterrompue de données et d’argent en open space. Economie de l’instantanéité ou de la rareté. Le territoire de la puissance est invisible et ne tient à aucune relation particulière avec une terre, un sol, un foyer. Vous pouvez conquérir un lieu sans l’occuper. Cela s’appelle un marché. (Edouard Glissant).

Mettez-vous en mode spatial et temporel dilaté et venez vivre trois fois huit heures de temps arraché au travail omniprésent (ou désespérément absent) pour vous y plonger …autrement. Pour y songer en images et en sons, avec d’autres. Pour interagir et livrer vos témoignages sur les relations – tendues comme détendues – que vous entretenez, vous et votre travail. Pour prolonger la nuit et en causer ensemble autour d’un café au petit-déjeuner.

Tarifs : 30 € / 20 € (après-midi et soirée + repas du soir + couchage + petit-déjeuner)

 

Réservation auprès du Merlan au 04 91 11 19 20

 

Publicités

Conférence-débat – Adolescents au musée : comment accueillir, transmettre, accompagner ?, Compte-rendu, Institut National de la Jeunesse et de l’Education Populaire (Injep)

Conférence-débat – Adolescents au musée : comment accueillir, transmettre, accompagner ?, Compte-rendu, Institut National de la Jeunesse et de l’Education Populaire (Injep).

ENFANTS ET ARTISTES ENSEMBLE, EMBLÈME DES POLITIQUES DE L’ENFANCE CONTEMPORAINES ?

Dans le cadre de la manifestation L’enfant, l’art, l’artiste – Rencontres et résoances (du 30 mai au 29 juin) le Musée des moulages et l’Université Lumière Lyon2, en partenariat avec l’Agence nationale de la recherche (ANR), proposent un colloque intitulé Enfants et artistes ensemble, emblème des politiques de l’enfance contemporaines ? Domaines pluriels et regards croisés (France-Brésil-Québec), du 5 au 7 juin, à Lyon (Rhône).
Proche des
Childhood Policies anglo-saxonnes, l’expression politique(s) de l’enfance, recouvre une réalité plus large que celle des politiques éducatives, et s’étend autant aux politiques de la ville qu’à certains aspects des politiques artistiques et culturelles centrées sur les enfants. Elle inclut la référence à des pratiques et à des savoirs multiples dans différents domaines (psychologie, sociologie, droit), aussi bien qu’à des conceptions philosophiques. Sensible à l’hétérogénéité caractéristique de ces politiques, le colloque entend se situer au croisement de savoirs savants, de représentations de l’enfance qui circulent dans la société, de dispositifs juridiques nationaux et internationaux, de la diversité des traditions, des transmissions et des mentalités nationales, et vise à faire se rencontrer dans cet esprit chercheurs, artistes et enseignants, politiques et militants.
Le colloque entend reprendre et prolonger l’hypothèse de la recherche ANR POLEART selon laquelle les dispositifs mis en place dans les nouvelles politiques de l’enfance – et singulièrement les dispositifs d’éducation artistique qui en constituent la part la plus neuve – peuvent être regardés comme des lieux
expérimentaux, au sein desquels s’essaient et se reconstruisent sur des bases nouvelles la relation à l’enfance et la connaissance de l’enfance. En de nombreux lieux, et particulièrement au sein des associations et des collectivités locales, l’évolution des dispositifs consacrés à l’enfance, ou l’émergence de nouveaux dispositifs, témoignent des déplacements en jeu au sein même des politiques de l’enfance, et plus largement des réaménagements en cours. Parmi ces dispositifs, les dispositifs d’éducation artistique, et plus particulièrement les résidences d’artistes, occupent une place de plus en plus importante. Si donc ces dispositifs sont au centre du colloque et de l’exposition qui accueille celui-ci, d’autres domaines ou espaces méritent d’être interrogés –sans exhaustivité, tels que ceux de la justice, de la philosophie, de l’expérience démocratique, etc., au prisme de mises en perspective historique et de regards français, québécois, brésiliens.
Le programme est en ligne.
Le nombre de places étant limité, l’inscription en ligne est indispensable.
Contact : Samia Langar (06 65 79 21 22 – samia.langar@univ-lyon2.frhttp://museedesmoulages.univ-lyon2.fr/www.exposition-lyon.com )

Le musée participatif : quelques initiatives – par Sébastien Magro

See on Scoop.itParticipatif

« Plusieurs initiatives ont été lancées depuis quelques années, mais surtout depuis un à deux ans. Il ne s’agit pas là d’en dresser une liste exhaustive, mais de citer quelques exemples pertinents et qui posent une série de questions, permettant de faire émerger des problématiques envisageables… »

Sébastien Magro – Octobre 2011

http://dasm.wordpress.com/2011/10/24/le-musee-participatif-quelques-initiatives-existantes/

See on dasm.wordpress.com